Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact
Administration communale
Accueil
Les événements
Découvrir la ville
Vie locale
Administration communale
  La commune : organisation de la collectivité
  La commune : aménagement, urbanisme
- POS & PLU, ZPPAU, SCOT
- Révision du P.O.S.
- Révision de la ZPPAU
- Risques urbains PPRI/PCS
- Projets communaux, voirie
- Formalités en urbanisme
- Protection environnement
  Publications
Communauté de communes
 

MAIRIE de Le Faou
Place aux Foires
29590 Le Faou
Tél. : 02 98 81 90 44
Fax : 02 98 81 08 03

 

> Administration communale > La commune : aménagement, urbanisme > POS & PLU, ZPPAU, SCOT

Le Plan d'Occupation des Sols (P.O.S.) : il s'agit d'un document d'urbanisme déterminant l'affectation des sols selon l'usage principal qui doit en être fait, au regard de leur constructibilité. Il permet notamment d'organiser le développement urbain, de prévoir les futurs équipements et infrastructures, de protéger les espaces naturels. Le Plan d'Occupation des Sols définit le plan de zonage (zones urbaines et zones naturelles) et le règlement applicable pour chaque zone (les occupations et utilisations du sol admises ou interdites et les règles d'urbanisme applicables).

La révision du P.O.S. et sa transformation en Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) ont été initiées par délibération du conseil municipal. Cette opération est une démarche prospective pour réfléchir au visage de la commune pour les 15/20 prochaines années. Le P.L.U. met en cohérence les orientations en matière d’environnement, de développement économique, d’habitat, de transport et de prévention. Il inscrit les orientations d’aménagement dans une démarche globale de développement durable

Pour favoriser son évolution, les orientations à prendre en compte par la commune de Le Faou  dans son projet s’inscrivent dans le respect des principes énumérés par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (Loi S.R.U.).

En un mot, le P.L.U. est un véritable projet d’ensemble pour Le Faou, tout à la fois, stratégique et réglementaire. Il défini une ambition pour la Ville et oriente son avenir pour les prochaines décennies.

Pour consulter le Plan d'Occupation des Sols, reportez-vous à la cartographie du site ou adressez-vous au Service Urbanisme de la Mairie.

La Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain (Z.P.P.A.U.) : au-delà des constructions identifiées au titre des monuments historiques, la Z.P.P.A.U. élargit la notion de protection aux espaces urbains vécus au quotidien par les Faouistes et à leur environnement proche. La Z.P.P.A.U. établit un périmètre et des modalités de protection (règlement) définis en fonction de la géographie du site, des caractéristiques du patrimoine local et des perceptions visuelles (principe de covisibilité). Ainsi, la Z.P.P.A.U. est divisée  en 6 zones :

  • Zone 1 Quartier « Grand’Rue » et quartier « Saint Joseph »,
  • Zone 2 Quartier de la route de Landerneau et quartier de la vieille route de Landerneau,
  • Zone 3 Quartier de la Mairie et quartier de Pen ar Pavé,
  • Zone 4 Quartier du Port et quartier de la Rivière,
  • Zone 5 Quartier de Kerdour,
  • Zone 6 Quartier de Rumengol,

pour lesquelles sont édictées des règles et des prescriptions dont la teneur varie selon l'intérêt patrimonial et la situation géographique. Ces règles et prescriptions concernent principalement : la volumétrie générale des constructions (hauteur et adaptation au terrain) ; les façades et les matériaux de construction (modification ou création d'ouvertures, nature des menuiseries, pans de bois, maçonneries, enduits...) ; les couvertures ; les enseignes commerciales ; les couleurs...

La Z.P.P.A.U. est annexée, en tant que servitude d'utilité publique, au document d'urbanisme applicable sur la commune : Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.). Ainsi, la Z.P.P.A.U. s'impose au P.O.S. sans toutefois s'y substituer. En effet, Z.P.P.A.U. et P.O.S. sont complémentaires et s'appliquent conjointement.

La loi dite Grenelle 2 précise que toute Z.P.P.A.U. mise en place avant la date d’entrée en vigueur de la loi du 12/07/ 2010 précitée doit être remplacée par une Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (A.M.VA.P) dans un délai de 5 ans à compter de l’entrée en vigueur de cette loi.

 
  ImprimerImprimer | Envoyer à un(e) ami(e) |
Partager