Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact
Découvrir la ville du Faou
Accueil
Les événements
Découvrir la ville
  Historique
  Les lieux à découvrir
- Patrimoines & traditions
- naturalisme
- La Foret Domaniale du Cranou
  Tourisme
  La ville en images
  Plan de la ville
Vie locale
Administration communale
Communauté de communes
 

MAIRIE de Le Faou
Place aux Foires
29590 Le Faou
Tél. : 02 98 81 90 44
Fax : 02 98 81 08 03

 

> Découvrir la ville > Les lieux à découvrir > La Foret Domaniale du Cranou

La forêt domaniale du Cranou constitue le contrefort occidental des Mont d’Arrée. Située sur l’itinéraire touristique Huelgoat-Crozon, à mi-chemin entre Quimper et Brest (40 km), elle s’étend sur 3 communes : Le Faou, Hanvec, et Loperec.

Avec une altitude qui varie de 60 à 280 mètres, elle bénéficie d’un climat typiquement océanique (humide et doux), dominé par l’influence de la mer, avec de faibles variations de température et de pluviosité. 

Ses caractéristiques sont une pluviométrie importante (une moyenne de 1173 mm répartis sur l’année), une humidité relative très élevée (souvent 90% à 100%), un des ensoleillements les plus faibles de Bretagne, un faible contraste saisonnier, une absence de déficit hydrique estival et des vents de Noroît et de Suroît fréquents et parfois très violents.

Le substrat géologique, composé de schistes, de quartzites de Plougastel et de grès de Landévénnec, relativement pauvres chimiquement, est à l’origine de sols acides, pauvres en éléments minéraux, à décomposition très lente.

 

Sur le plan écologique, la forêt domaniale du Cranou est très riche, avec des habitats et des espèces d’intérêt national et communautaire. 80 hectares sont classés en site natura 2000, principalement en raison de la présence de la chênaie hêtraie atlantique à houx, et de nombreuses espèces comme les chauves souris Barbastelle et Grand Rhinolophe, l’escargot de Quimper etc... Des espèces rares et protégées sont également rencontrées, comme la fougère hyménophile.

La forêt domaniale du Cranou est particulièrement appréciée et fréquentée tout au long de l’année. Elle est également exploitée pour produire du bois d’œuvre, feuillu et résineux et, de façon anecdotique, du bois de Marine (dès sa création, en 1500, la forêt du Cranou a alimenté le port de Brest en bois de Marine).

La chasse est pratiquée en foret du Cranou. Loué pour douze ans en 2004, le droit de chasse y est exercé par un maximum de 25 chasseurs à la fois. Chasse en battue du chevreuil et du sanglier, chasse du petit gibier (bécasse, lièvre…). Un calendrier est établi chaque année pour toute la saison .

 A ne pas manquer, l'arboretum, la Fontaine de Saint Conval et sa légende.

 

 
  ImprimerImprimer | Envoyer à un(e) ami(e) |
Partager